Le lendemain, nous roulons en direction de Saint Maximin la Sainte Baume, où nous devons retrouver Bitch et ses amis . Ne parvenant pas à les joindre, nous passons voir la mère de Cécile, une amie monteuse, ainsi qu’un couple d’amis voisins. Le pavillon est plein de monde. Une vieille dame regarde de la variété à la télévision. Après notre séjour prolongé en plein air, les « aménités » de la civilisation nous paraissent absurdes.

Nous ne parvenons à joindre Bitch que le soir. Nous nous retrouvons au Cercle Philharmonique de Saint Maximin.