Notre camion a d’abord appartenu à un mécanicien Mercedes, qui le bichonnait.  Il n’a que 130 000 kilomètres au compteur, fait rarissime pour un véhicule de 1987. Le mécanicien en question l’a gardé presque 10 ans dans son garage, avant que Mélanie et Gérard ne lui achète. Il n’a donc pas trop souffert de l’air marin qui a tendance à rouiller la carrosserie.

Gérard est un ancien banlieusard. À 16 ans, il goûte à l’héroïne et s’en suit 4 ans de calvaire et de zone. Sa rédemption, il la doit à France Loisir. À 20 ans, il se met à faire du porte à porte pour vendre des bouquins : un sacré programme de désintox ! Il se passionne pour son métier et devient un colporteur hors pair. Au bout de quelques années, Gérard s’est lassé de ses escapades dans les cités de la ceinture parisienne, avec le sentiment désagréable qu’il jouait de la solitude des gens. Ses meilleurs clients était ceux qui avaient le plus envie de s’assoir avec lui pour discuter autour d’un café et il en profitait pour leur faire signer quelques abonnements. Je repense à l’un des personnages du documentaire d’Albert Maysles, “Salesman”, découragé par la misère de ses clients, et incapable d’atteindre les objectifs de vente imposés par son chef d’équipe.

Gérard rencontre à cette période Mélanie, sa compagne. Ils ont décidé de s’installer au fin fond de la Bretagne, près de la famille de Mélanie, loin de la ville et de son tumulte.

Le camion de Mélanie et Gérard leur servait à faire des escapades le week-end en free-party. La vie à la campagne est tranquille et ils aimaient se défouler de temps en temps sur du Speed Core, leur genre préféré. Avec l’arrivée du deuxième enfant, l’argent a commencé à manquer et ils ont décidé de se séparer de leur véhicule aménagé. Pour nous, il est parfait parce qu’il est disposé pour trois personnes et nous n’avons pas le temps de nous lancer dans la construction de l’intérieur d’un véhicule.

achat camion 307

Gérard, Mélanie et leur fille devant leur Mercedes 307